Rose morte, tome 1 : la floraison de Céline Landressie

Ecrit par Moka, le 5 décembre 2013.

Rose

Détails sur le produit :

  • Broché: 488 pages
  • Editeur : De L'Homme Sans Nom Editions (1 avril 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2918541044
  • ISBN-13: 978-2918541042
  • Prix: 19,90€
  • Note: 15/20

Résumé de l'éditeur :

France, fin du xvie siècle. C'est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et de caractère. Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier. Et c est en faisant tout pour éviter cette terrible obligation à l aide de sa fidèle amie Charlotte que Rose fera connaissance d'Artus de Janlys. Le séduisant et mystérieux comte l entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle...

L'histoire commence par la fuite des parents de Rose en 1570. Les rappels historiques pour bien comprendre la situation ont été salutaire. Nous reprenons l'histoire quelques page plus tard avec Rose (enfin Eileen en vraie) qui a maintenant 28 ans. Son histoire est classique au premier abord : la vielle fille qui doit se marier contre son avis. On suis son périple tranquillement mais l'auteure vient ponctuer son récit de petite scènes qui piquent notre curiosité. On sens que l'histoire n'est pas aussi simple que ce que l'on pourrait se dire. Plus elle avance plus le mystère autour de Janlys (Artus) s'épaissit. Je n'ai pas lu le résumé donc j'ai pris le livre tel quel. J'étais tellement bien dans cette histoire type historique réaliste (un peu comme les orangers de Versailles) que j'ai réfuté tous les signes de fantastique. Ça m'a un peu déçue que l'histoire parte dans cette direction, pas que ce soit mal fait. Je pense que j'aurai préféré que le roman reste purement historique. Mais on s'y fait et même si j'ai envie de vous spoiler je ne le ferai pas.


Puis, vient le moment où Rose apprend le secret d'Artus. Le problème c'est qu'Artus ne dit simplement rien, absolument rien. Il laisse Rose dans le flou le plus total sans aucune justification, ce qui fait que ni Rose, ni le lecteur ne comprenons son comportement ou ses raisons ! Ça m'a grandement énervée ! J'ai horreur qu'on me snobe comme ça. J'avais juste envie de secouer se nigaud pour lui faire cracher la vérité. Le père de Rose était déjà comme ça : pile le genre à mourir en disant : « argh.. le coupable est...arrgh.. *meurt * ». Sauf que là les enjeu sont différents, c’est leur relation qui est en jeu. On dirait qu'il pense qu'en ne disant rien, par magie, les doutes, ressentiments et questionnements vont disparaître. Bah nan, coco, la vie marche pas comme ça... Rien que pour ce manque affligeant de clarté, j'aurai à la place de Rose pété un câble (et probablement tenté de descendre Artus au passage). Bref, bref, l'histoire se termine correctement, ni plus ni moins et nous entraîne vers le tome 2.

Petit aparté, ce roman m'a fait penser à la chanson "Mon Amant De St Jean".

 

Personnages : Le premier reproche que je vais faire à Rose c'est son age. 28 ans ! Et elle cherche toujours à se caser ?! Je ne suis pas une spécialiste du XVI mais, à l'époque, t'étais pas une vielle fille à cette age ? Passé ce problème, je trouve surtout que Rose n'est pas cohérente avec son age. Elle se comporte comme une jeune fille de 18 ans. C'est vraiment dur de s'auto-rappeler en permanence qu'elle a en fait 28 ans... Sinon, Rose est une femme vive, intelligente qui dépote à son époque aspirant à la liberté interdite aux femmes de l'époque. Classique mais j'adore !


Janlys est le sexy man du livre. Son apparition m'a charmée autant que Rose ! Il est beaaaau, intelligent, riche, douée de savoir-vivre, manipule les convenances à sa guise, arrogant... Et puis, c'est un beau gosse aux yeux verts et cheveux noirs (mi-long ! miam). Pile poil ce que j'aime ! Autour de lui plane le mystère que j'ai déjà évoquer. Mystère pas si mystérieux en fait, chaque lecteurs en tant sois peu amateur de fantasy saura le reconnaître comme si Artus (Janlys) portait une pancarte avec des néons qui clique au-dessus de lui. Moi j'ai tant essayé de fermer les yeux, de me dire que je lis trop de fantasy et que, du coup, j'en vois partout mais non. C'est bien ça :) Du coup, vu que c'est évident, Rose passe un peu pour une idiote. La seule possibilité c'est que les légendes ne courraient pas à son époque ce que je ne saurai confirmer.
Ce qui m'a chagriner aussi c'est qu'Artus fait tout pour séduire Rose (elle ne se défend vraiment pas assez) mais qu'au final, on ne sais rien de lui, ou de son caractère profond.

Adelphe, le frère d'Artus est le gentil ami de Rose. J'ai eu du mal à le cerner. Il est presque trop gentil. Les autres personnages secondaires sont présent pile ce qu'il faut.


Style de l'auteur : C'est vraiment LA chose qui m'a surprise et enchantée. Il est juste parfaitement cohérent avec l'époque choisie. Les dialogue essaient le plus possible de se rapprocher de ce qu'il aurait pu être. Un énorme bon point pour l'utilisation de vocabulaire ancien (heureusement que j'ai mon dico sous le coude). C'est agréable à lire et à suivre.


Univers : Grâce au style nommé au dessus, l'univers est très bien retranscrit. On est embarqué dans la France du XVI ème. J'ai beaucoup aimé que la famille de Rose soit dysfonctionnelle et pas merveilleuse. Ses parents ne se sont pas mariés d'amour et ne sont pas parfait. La mère n'aime pas vraiment sa fille et son père est l'homme de la maison comme il se doit d’être à l'époque. Ça donne un vrai cachet à l'histoire. J'aurai aimé quelques ilustrations notament des armoiries ou des cartes. J'aurai aimé quelques illustrations notamment des armoiries ou des cartes.


En bref : C'est un roman mêlant histoire et fantastique. Je crois que j'aurai aimé le savoir avant de lire afin de ne pas être déçue. Je salue le réel effort d'avoir mis beaucoup de vocabulaire qui correspond à l'époque. Un bon jeunesse (tourné vers l'adulte) mais pas un coup de cœur. En avant pour la suite !


Ma note : 15/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site