La Princetta et le Capitaine de Anne-Laure Bondoux

Ecrit par Moka, le 31 octobre 2015.

Princetta

Détails sur le livre:

  • Poche: 608 pages
  • Editeur : Livre de Poche Jeunesse
  • Date de parution: 8 avril 2015
  • Collection : Livre de Poche Jeunesse
  • ISBN-10: 2010120302
  • ISBN-13: 978-2010120305
  • Prix: 7,90€, en occasion: 4,30€
  • Ma note: 14/20

Résumé de l'éditeur:

Malva, l'héritière du trône de Galnicie, refuse de se marier contre son gré et décide de s'enfuir. Une stupéfiante aventure l'entraîne aussitôt dans le tumulte des guerres et des tempêtes. Son destin finit par croiser celui du Capitaine Orféus Mac Bott. Les deux héros et leurs six compagnons de fortune vont subir mille épreuves pour avoir osé se lancer dans ce voyage au-delà du monde connu.

J'aime les histoires d'aventures maritimes, de pirates, d'explorations mais aussi sur la royauté: ce mélange de prestige, noblesse, d'abnégation, de décadence, de devoir... Bref, ce livre partait donc sur de très bonnes bases. Je me suis acheté la réédition du livre amélioré d’une seconde fin, ce que je ne savais pas avant de le finir! Enfin, le roman alterne le point de vue de la Princetta Malva, et d'Orféus Mac Bott, un fils d'une famille de marins célèbres. C'est plutôt un style que j'aime bien car cela permet d'explorer plus l'univers et d'enrichir les personnages.

L'histoire se déroule dans un univers semblable au notre, peut-être aux alentours du 17ème siècle. Malva est l'unique héritière d'un royaume nommé la Galnicie et ne s'entend pas avec ses parents. Elle, qui ne rêve que d'évasion et d'exister pour ce qu'elle est, se rend compte qu'on va la marier politiquement sans son avis. Bien sûr, juste avant, Malva épaulée de sa fidèle servante Filomène et de l'archonte, son précepteur, va s'enfuir par la mer. Ce dont elle ne se doutait pas est de la traitrise du capitaine qui envoie le bateau qu'elle et Filomène occupe à la mort. C'est le début d’aventures plus ou moins dures pour nos deux jeunes femmes.  En parallèle, le royaume organise une expédition pour retrouver sa princetta et c'est sur ce bateau que s'engage Orféus Mac Bott, nommé directement quartier-maître.

Ce qui ne m'a pas trop plu et qui m’a rebutée, c'est l'action un peu trop découpée qui s’enchaîne rapidement. En plus, quasiment chaque actions des personnages leurs est imposées. Je l'ai surtout remarqué avec Malva qui est ballottée dans un sens ou l'autre par l'histoire. Je sais que  c'est aussi pour montrer que le destin s'abat sur eux, inévitable et puissant, et qu'ils ne peuvent que s'y adapter du mieux possible…. Mais quand même.

Bref, nous allons de cadre en cadre avec Malva jusqu'à ce que l'expédition pour la ramener (avec Orféus) et elle se rencontre. Là, c'est une toute nouvelle partie de l'histoire qui part dans la fantaisie et la légende propre à l'univers du livre. J'ai bien aimé cette partie, elle m'a surprise et m'a tenue en haleine.

Petite particularité, le livre possède deux fins: l'original et une autre ajoutée récemment par l'auteur. La première fin (l'original) est très tragique et m'a briser le cœur. J'ai pleuré comme une madeleine jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'il y avait une deuxième fin qui m'a bien plus satisfaite. J'efface donc mentalement la première fin. J'aime quand l'histoire se finie un minimum bien. Cependant, quelques petits manques ont un peu terni ma lecture comme l'absence d'explication géopolitique par rapport à la Galnicie lors de l'épilogue ou encore sur Catabée, tout simplement.

 

Personnages: J'ai eu du mal avec Malva, dès le début. Cette princetta est une sale gamine égoïste et naïve qui n'a aucune idée de sa place. Je vous rappelle qu'elle est fille unique et donc, seule héritière. Mais oui, bonne idée de t'enfuir et donc de fragiliser ton royaume et de l'ouvrir aux coups d'état et attaques militaires d'autres pays... Sans parler des conséquences pour les milliers de citoyen de Galnicie! Mais d'un autre côté, je compatis au sort de Malva. Jamais écoutée, jamais respectée pour elle-même, elle ne se sent que comme un instrument politique. Bref, elle veut exister et découvrir le monde. Bref, je comprends son désir de liberté. Heureusement, Malva mûri et ce changement est réellement visible même s'il est lent. L'auteur prend son temps pour la faire évoluer ce qui rend ça plausible.

Orféus est mon personnage préféré. Son passé est celui qui m'a touchée. Il ressemble assez à quelqu'un de normal mais qui saisit son courage à deux mains et l'on ressent bien que ce n'est pas si facile. Chaque membre de l'équipage est détaillé et est facilement mémorisable. On a le cuisinier râleur, les clandestins attachants, le grand baraqué muet pour qui j'ai eu un coup de cœur...

Enfin, je tiens à créditer Lei, une amie fidèle que Malva a rencontré lors de ses aventures. Je suis aussi tombé sous son charme. Dommage qu'elle ne soit pas plus exploitée... Si jamais un livre sur Lei sortait, j'achèterai direct!

Le méchant du livre est bien fait, suffisamment terrifiant et humain pour réellement inquiéter. L'auteur l'a bien travaillé, je ne l'aime pas du tout! C'est un méchant sans classe, sans compassion possible. Il est juste emplit de haine. (C’est un compliment)

En bref: un livre à réserver aux adolescents et plus pour son coté dur, dramatique et où certains héros principaux meurt. J’ai trouvé le livre rempli d'émotions et d'une certaine beauté quand on prend un peu de recul. Nous voyons des personnages sensibles évoluer, comme le passage de l'adolescence vers l’âge adulte.

Un roman d'aventure fantaisiste qui nous fait voyager bien que je ne sois pas devenue accro au livre. Je l'ai lu en un mois sans problème. Une belle histoire.

Ma note: 14/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site