La cité des ténèbres, Tome 3 : La cité de verre de Cassandra Clare

Ecrit par Moka, le 20 novembre 2013.

cite-tenebre-3.jpg

Détail sur le livre :

  • Broché: 622 pages
  • Editeur : Pocket Jeunesse (7 mai 2013)
  • Collection : Pocket Jeunesse
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266244310
  • ISBN-13: 978-2266244312
  • Prix: 18,15€
  • Note: 17/20

Résumé de l'éditeur :

La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. Au cours de sa quête, elle rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux .e pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

Je ne spoil que très peu sur l'histoire en cours (comme d'hab) mais je considère que vous avez lu les tomes précédents d'où les spoils.

 

L'histoire m'a bien plus plu que le tome 2. On sent l’apothéose, la fin d'un cycle avec son lot de réponse aux interrogations et le dénouement final ! Tous pour me plaire vu que le suspense est de retour ! C'est simple je n'ai pas décrochée du livre et je l'ai lu d'une traite finissant ma lecture très tôt le matin (= bon livre). On finissait le tome 2 à l'aube de la guerre et donc au prochain mouvement de Valentin, le tome 3 enchaîne directement une semaine après.

Quelques belles surprises (Ithuriel, Jonathan...) et quelques déceptions : le « discours » de Clary par exemple qui en emplit de niaiserie ! On se croirai dans un manga type one piece, naurto et compagnie et leurs grands et beaux discours, vous savez les fameux : monologues sur l'espoir et l'amitié ! Oui, c'est cucul mais bon, c'est un défaut minime vu qu'il est court. Dans le même esprit on a les renversements de positions des races qui passent de « je vais te buter si tu t'approche de mon territoire » à « dansons et buvons ensemble, l'ami ! » mouais, mouais... un peu léger, et que personne ne me sorte l'excuse du jeunesse XD

Que dire d'autres ? J'ai appréciée que l'auteur conclu comme il faut l'histoire en n'oubliant aucunes questions en suspens, c'est propre et vraiment pas bâclés. On sent son histoire travaillée et aboutie.

C'est avec plaisir que je conclu le 1er cycle des Mortals Instruements, l'auteur nous donne une fin qui peut porter à suite mais qui en même temps se suffit a elle même. Un bon moyen de faire une pause dans la sage en attendant la fin du cycle 2 !

 

Personnage : Clary n'a pas vraiment évoluée en trois tome et reste la même. C'est la première fois que je trouve une héroïne aussi « lisse ». j’entends par là que l'on peut très facilement s'identifier à elle. Elle a peu de trait de caractère mais ça ne me dérange pas bizarrement. Ça passe très bien dans le livre mais quand j'essaie de la définir, j'ai du mal. Jace dans ce tome est un peu plus sombre, plus déprimé. Il apparaît plus humain, plus fragile. Moi je regrette un peu son attitude hautaine et son mordant mais sa morosité s'explique tout à fait dans le tome.

Encore une fois, dans ce tome, Alec et isabelle (surtout) sont relégué au fond de l'histoire et ne font en fait que des caméo, ou de la figuration. Je les pensais plus important à cause de leur rôle secondaire dans le tome 1 mais le tome 3 confirme leur rôles très mineur.

Simon dans ce tome-ci s'est calmé et, grâce au ciel, plus sobre. Les autres personnages secondaires sont les mêmes que dans le tome 2 et restent aussi plaisant. (Magnus <3!)

 

Univers : On découvre enfin la cité de verre ! Je la voie comme une cité italienne, assez basse, sinueuse mais fleurie et bien sur agrémenté des bâtiment essentiels aux chasseur d'ombres.C'est agréable de changer de ville et de décors mais au fond, ça ne change pas grand chose à l'histoire.

 

Style de l'auteur : toute l'action s’enchaîne sans soucis, comme d 'habitude. Dans ce tome, j'ai été encore plus emporté que dans le tome 1 ou 2 : tout est bien dosés ; amours, actions, révélations, suspense... seul défaut que l'on peut trouve à l'auteur, c'est sa façon d'aborder la mort. Je l'ai trouvé très surfaite et pas du tout mais du tout touchante. C'était limite, j'ai perdu mon ninin.


En bref : une magnifique conclusion du premier cycle qui me satisfait pleinement. J'ai pas pu lâché le livre, vraiment bon ! Définitivement un jeunesse qui se place dans le top de sa catégorie :)

 

Ma note : 17/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site