La cité des ténèbres, Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

Ecrit par Moka, le 13 novembre 2013.

cite-tenebre-1.jpg

Détails sur le Livre:

  • Broché: 570 pages
  • Editeur : Pocket Jeunesse (6 novembre 2008)
  • Collection : Pocket Jeunesse
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266173286
  • ISBN-13: 978-2266173285
  • Prix: 18,15€
  • Note : 15/20

Résumé de l'éditeur :

Clary n'en croit pas ses yeux.
Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Histoire : Alors l'histoire commence avec notre héroïne qui ne semble pas être mentalement équilibrée puisque qu'elle hallucine complètement : elle parle à des gens invisible et leur court après. Nos crainte sont vite effacées puisqu'en fait ce qu'elle voit est réel. C'est juste que les humains normaux ne sont pas capable de voir les créatures « magiques ». L'histoire s’enchaîne avec efficacité et ne nous laisse pas de temps mort. C'est un vrai ouragan qui nous emporte et je n'ai pas pu poser mon livre avant la fin ! Cependant, tout n'est pas rose non plus côté scénario qui est un peu faible. J'entends par là, que tous ce que vous pouvez prévoir se réalise. Beaucoup de clichés, de révélations bateaux mais bon, ça n’enlève pas l’intérêt du livre. J'ai juste été déçue de ne pas avoir beaucoup de rebondissements inattendus. C'est peut-être aussi parce que je suis une adulte et que c'est un jeunesse. Ou alors c'est moi qui suis trop maline (ahah).

 

Personnages : On se plaît à essayer de comprendre la véritable nature de notre héroïne. Clary est intéressante, ni jolie, ni laide, assez banale au final. On s'identifie facilement à elle. Il faut dire que sa personnalité n'est pas très développée : on sait qu'elle est gentille et têtu. L'autre personnage important est Jace, notre assassins de créatures obscures, est assez sympa comme tous les autres personnages. J'ai aimé l'ensemble des personnages sans trop pouvoir vous dire pourquoi. J'ai un petit faible pour le grand magicien de Brooklyn <3

 

L'auteur a évité de faire un roman manichéen. Il n'y a pas d'un côté les chasseurs et de l’autre les méchants. Je la félicite d'avoir évité la facilité surtout dans un roman jeunesse. J'ai beaucoup aimé sa façon d’écrire les adolescents : ils sont réaliste et n'hésite pas a faire des blagues coquines et des sous entendus. Souvent, dans les romans les ado sont idéalisés et pures. Donc un autre bon point !

 

 

Univers : L'univers est très (trop?) développé dans ce tome 1. L'auteur ne prend pas le temps de faire planer le mystère et nous révèle direct tout un flot d'information en passant par différents personnages. J'ai apprécié qu'on ne me fasse pas tourné en bourrique avec deux malheureuses informations mais c'était aussi un peu trop faux. Ça faisait un peu trop explication récitée. Sinon, l'univers est sympa et classique : le monde enchanté invisible pour les humains.

 

Style de l'auteur : Pas grand chose à dire là-dessus. Le livre se lit tout seul, toutes les actions s’enchaînent... Le suspense nous tient bien.

 

En bref : Un très bon jeunesse qui est vraiment envoûtant, mon seul regret étant le manque d’événements inattendus. Je n'ai pas lâché le livre avant la fin qui reste ouverte et annonce le tome 2 que je vais sûrement lire de suite !

 

Ma note: 15/20

Ecrit par Acroz, le 28 janvier 2014

     J’ai bien aimé ce premier tome même si j’ai mis du temps à l’apprécier pleinement. On commençait avec des petites aventures et j’avais hâte de passer dans la cour des grands. Ce qui a fini par se produire, pour mon plus grand plaisir.

     Il y a de l’humour, l’histoire est bien tissée (on s’en rend bien compte quand on lit les tomes suivant), il y a de plus en plus d’action et j’aime les personnages. Jace est si humain… j’aime aussi son caractère : vouloir sauver le monde entier quoi qu’il en coûte. Et s’il a le malheur de trop se dévoiler et de se faire rembarrer, il se referme comme une huitre, le visage impassible.
Clary, je l’aime bien et ce que j’aime bien surtout, c’est que, bien qu’elle découvre un monde nouveau pour elle, elle ne va pas devenir la plus grande héroïne de l’histoire du monde et développer des pouvoirs surpuissants en quelques jours. Non, c’est bien plus réaliste ! Elle n’est pas non plus insupportable dans ce cliché (obligatoire à tous les livres d’aujourd’hui) de triangle amoureux. Elle fait selon moi, les bons choix, des choix réalistes que nous aurions sûrement nous-même. Le seul gros truc qui m’a vraiment laissé ébahi (bon, il n’est peut-être pas si gros, mais pour moi il est énorme !!!) c’est quand sa mère l’appelle et lui dit des choses capitales, elle ne les mentionnera jamais par la suite. C’était pourtant CAPITALE !!! Elle devait faire passer un message mais, que dalle, niet, nada ! (Au moins, dans le film, ils ne l’ont pas oubliés, ouf !) Bref, personne n’est parfait.
Alec, j’ai fini par l’apprécier, surtout dans les tomes suivants. Isabelle aussi, elle a fini par entrer dans mon cœur. Il a simplement fallu que j’apprenne à la connaître et à la comprendre. Magnus est juste mon chouchou, il est trop drôle et plus j’avance dans la saga, plus je l’adore, mais ne vous inquiétez pas, on a un bon aperçu dans le tome 1 ! (Oui, vous avez bien compris, je veux vous donner envie de lire la suite avant même que vous n’ayez lut le tome 1. ^^) Il me semble que j’ai à peu près fait le tour. J’aime bien les personnages en règle générale que je trouve tous bien fait, les "gentils" comme les "méchants". Je mets entre guillemets car ils ne sont pas tout noirs ou tout blancs, ce qui apporte un plus ! J'ai appris à vraiment tous les aimer (sauf "Crabe" et "Goyle" qui sont les deux méchants lourdingues trop idiots xD) 

     Pour ce qui est de la plume, elle est vraiment bien et simple. C’est clair et net, sauf un passage à la fin au château avec des damnés que je n’ai pas du tout réussi à visualiser, sinon, tout était nickel.

     Donc, oui, j’ai mis du temps à vraiment aimer, mais je tiens à dire que même si je n’étais pas à fond, je n’ai quand même pas arrêté de lire. J’ai tout lut d’une traite. Néanmoins, les autres livres que je lis, je les dévore tous. Et je suis triste que, même si j’aime beaucoup cette saga, elle ne me fait pas le même effet encore que les autres. Mais je ne perds pas espoir, ça finira par venir !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×