ENFANTS DE LA LUNE Tome 1, Crépuscule, Tome 2, Aurore, de Sg HORIZONS

Enfants de la lune

"Imaginez-vous en loup-garou, non un de ces gars capables de se déchirer la peau et puis hop, un corps animal tout frais en dessous avec tout l'attirail, griffes, crocs et l'envie de tuer dans les veines. Non. Mais plutôt: être capable par un don héréditaire de quitter son corps pour intégrer celui d'un loup, lors d'un voyage astral, les soirs de pleine Lune. 
C'est ce que va vivre, Elynn Harper, 17 ans, habitante d'une petite ville des Rocheuses Canadiennes, qui devra apprendre à gérer sa nouvelle condition d'autant plus qu'à chaque voyage, elle reçoit l'imprégnation de son animal. Autrement dit, une part sauvage se développe en elle, contrebalançant avec son humanité, ce qui lui apporte au passage de toutes nouvelles capacités physiques plutôt déstabilisantes. Fort heureusement, elle pourra compter sur de nouveaux amis, des garçons possédant comme elle cette capacité extraordinaire et qui font partie de sa meute. 
Le problème est que ce groupe est mené par un homme ténébreux, l'Alpha, à l'ego surdimensionné et arrogant qu'Elynn devra affronter, d'autant plus qu'il ne la laisse pas indifférente enfin sa partie sauvage. 

Soyez tentés par une aventure mordante ! N'hésitez pas et suivez Elynn dans sa nouvelle vie remplie d'action, de danger et de magie mais également de romance et d'amitié."

 



Titre Français : 
ENFANTS DE LA LUNE 1 Crépuscule
Auteur : Sg HORIZONS
Pages : 179 (estimation, pour ma part, j'ai lu environ 5h, mais je suis lente)
Prix :  2,99 €
Editions : Amazon Media EU S.à r.l.

Titre Français : ENFANTS DE LA LUNE 2 Aurore
Auteur : 
Sg HORIZONS
Pages :

Prix :
Editions : 

Mon Avis

Elynn a 17 ans, se préoccupe beaucoup de sa petite personne et aime la mode. Elle aime être avec ses trois amies, groupe typique de filles un peu superficielles.
L'histoire commence, elle se réveille après un rêve bizarre. Le lendemain, dans les gradins d'un gymnase à mater des garçons, elle attrape le ballon de volley qui fonce sur elles. Et là, trois garçons amérindiens bodybuildés (haha, finalement, on finit par les trouver à notre gout !) viennent la voir plus tard pour lui parler de ce qu'elle est... un loup-garou. Toutes les nuits de pleines lunes, son esprit partage celui d'un loup et elle vit en lui. Je tiens à dire que c’est un concept que j’ai trouvé original ! Ensuite, à l'aube, elle se réveille comme une fleur dans son lit.
Et là, après que les trois garçons lui expliquent ceci… c'est le drame.

"Pourquoi est-ce que je devais endurer ça ? Pourquoi nous ? Non, je ne veux pas ! Je veux être une fille normale"
Là, je me suis dit… « Elle est bête ou… ? Elle s’endort juste et fais cette superbe expérience, mais elle n’en veut pas ? Ce n’est qu’une seule fois par mois, et la nuit qui plus est. Alors où est le problème ??? » Bon, OK, après, on voit deux inconvénients, mais au début, ni elle ni nous n’en avons connaissance…
Puis, elle va finir bien sûr par se laisser faire et nouer un lien très fort avec sa louve… la suite, à vous de la découvrir.

J'ai donc beaucoup aimé l'histoire et j’ai été surprise de la tournure des événements. Elle se fait de nouveaux amis dont un qui m’a fait penser au début que elle et lui allaient finir ensembles mais finalement, je me suis agréablement trompée. Sur le niveau romance, j’ai été bien surprise aussi. Disons que, au début, je m’étais imaginée la suite, mais au final, je n’ai pas eu raison.
Il n’y a pas d’action tout le temps, mais pas vraiment de temps morts non plus, donc ça m’a bien plu ! La fin du livre, quant à elle, je l’ai aimée aussi, mais elle n’a pas été horriblement sadique afin de m’obliger à acheter la suite. Néanmoins, je voulais connaître ce qui allait se passer. (Et j’ai bien fait.)

Pour ce qui est des personnages, je ne vais parler que d’Elynn. Au début, elle m’a agacé à se plaindre, là, alors que son pouvoir est un don… Franchement ! Puis, elle a fini par réaliser et par être un peu moins lourde. Jusqu’à devenir une jeune femme confiante en elle. Là, j’ai enfin pu me projeter dans son personnage. Puis, sa louve a de plus influencé sa petite personne et j’ai aimé son évolution. Je l’ai bien comprise, bien vécue. Même quand je n’étais pas d’accord avec elle, j’ai compris ses choix.
J’ai été heureuse avec elle, et triste aussi. Et j’ai aimé son lien avec sa louve… C’était formidable. Elle a tellement changé, et à la fin, j’ai vraiment un coup de cœur pour cette héroïne. Au début, non. Mais à la fin, elle est droite dans ses bottes et différentes des héroïnes que je lis habituellement. Là, elle a vieilli et muri, et ça se voit ! Ce qui n’est pas toujours le cas dans les autres livre que je lis habituellement où, finalement, le personnage évolue, oui, mais pas autant. Après, c’est sûrement parce qu’au début, elle est superficielle, et adulte à la fin, ce qui fait un très gros contraste et me leurre. Je ne sais pas.
J’ai oublié de dire, j’ai bien aimé qu’elle attaque plutôt que fonde devant « l’homme au fort magnétisme » C’est tellement agaçant quand on a une héroïne qui est « forte » et tient tête au beau mâle jusqu’à ce qu’il lui fasse les yeux doux… là, c’est le moment où les héroïnes perdent leur résolution de femme forte pour devenir femme soumise. Eh bien elle, elle reste intéressante de ce point de vu là !

J’ai beaucoup aimé les autres personnages, surtout les mâles *haha*, mais, de toute façon, il n’y a presque que des personnages masculins (ce qui n’est pas du tout gênant et pas les moins du monde un harem d’homme pour une nana (ce que je déteste par-dessus-tout !!!))
Donc j’ai appris à tous les apprécier, et ça n’a pas été compliqué, ils m’ont tous intéressés.

 

Pour ce qui est de la plume de l’auteure, elle est simple, avec parfois des phrases un peu bizarres. (L’autoédition, eh oui) et avec pas mal de fautes en tout genre (coquilles, fautes de grammaire...) Néanmoins, je m'attendais à pire en lisant les avis de ces livres, à beaucoup beaucoup de fautes et, pour ma part, j'ai été soulagée de voir que c n’était pas si catastrophique que ça. Mais je n'ai pas du toutes les voir non plus. Quoi qu'il en soit, c'est le problème dans l'autoédition.
Sinon, l'écriture m'a plus, j'ai bien vécu l'histoire et je n'ai pas quitté ma liseuse des mains.

J'ai eu peurs qu'il y ai quelques gros clichés. (L’auteur a tendu les perches pour, mais ne les a pas saisi... OUF)

L’humour est un peu présent, il me semble.

Pour finir, la couverture, eh bien, on voit que c'est de l'autoédition. Quand je l'ai acheté, la couverture n'était pas celle-là, mais une basique d'un loup hurlant à la pleine lune sur fond bleu. Là, elle est différente et serait bien plus jolie si le titre n'était pas entouré d'un cadre noir... Mais bon, c'est le seul gros défaut selon moi. Le reste est pas mal, même si ce n'est pas très original. 

En bref, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé. La saga me laisse un bon gout dans la bouche, et j’aime ça. J’ai aimé le concept original, les personnages étaient bien construits je trouve. Des fautes par-ci par-là dans l’écriture due à un manque de correction sérieuse et professionnelle.
Un prix mini. Une histoire prenante ! Bref, pour de l’autoédition, à part les fautes, je trouve ça très bien. Je le conseille vivement.

Citations / Extraits

— Je ne suis pas un monstre, contredis-je avec une conviction que j'étais loin de ressentir.
— Nous ne le sommes pas. Les légendes ont un fond de vérité comme la nôtre, mais elles sont altérées, dénaturées au fil du temps. Par exemple, nous ne sommes pas capables de nous transformer Elynn.
— Mais tu viens de me dire que TU étais un loup-garou.
— J'ai utilisé ce terme afin que tu comprennes ce que NOUS sommes. C’est ce qui s'en rapproche le plus en tout cas. À chaque pleine lune, il est permis à notre esprit de s'approprier le corps d'un loup. C’est une forme de projection astrale, expliqua l'homme.
— Projection astrale ?
— Lorsque nous dormons, notre esprit est capable de quitter notre corps. Certains d'entre nous comme les chamanes, atteignent le plan astral et peuvent ainsi obtenir des visions ou des révélations de l'autre monde. Pour d'autres, ils peuvent s'approprier le corps d'animaux.

Tout ce qu'il m'affirmait me paraissait totalement irréel et pourtant je conservais le souvenir de ces songes, corroborant ses dires.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

– Attends ! Es-tu en train de m’expliquer que ma louve et ton loup devront… coucher ensemble, c’est ça que tu me dis ? demandai-je abasourdie.
– Les animaux ne couchent pas ensemble Elynn, mais c’est l’idée.
– Dans tes rêves ! Si ton loup est aussi grognon et mufle que toi, je t’assure que ma fifille ira voir ailleurs.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×