Délirium, Tome 1 de Lauren oliver

Article de Moka, le 15/08/2013.

delirium.jpg

Détail sur le livre

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Livre de Poche Jeunesse (13 mars 2013)
  • Collection : Livre de Poche Jeunesse
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 201320101X
  • ISBN-13: 978-2013201018
  • Prix: 7,90€
  • Note : 12/20

Resumé du livre:

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Histoire : L'histoire se déroule à Portland dans un futur alternatif (espérons-le XD). Je suppose que connaître la ville doit apporter un bon plus à la lecture puisque la ville est décrite en détail. L'histoire en elle-même tient la route. Aucun rebondissements vraiment inattendus. Je n'ai eu aucun mal à lâcher le livre sauf dans les 30 dernières pages.

Le scénario reste plaisant mais au final assez simple. Malheureusement, le monde est assez simple aussi. Tout est blanc ou noir. C'est dans l'esprit jeunesse mais j'aurai apprécie plus de nuance.


Univers : Il est bien brossé, l'auteur nous rappel régulièrement la différence entre son monde et le notre.


Style littéraire : L'auteur à un style poétique, elle fait énormément de comparaison, de longs paragraphes à tendance poétique sur les couleurs, sur le ciel, la beauté... ce genre de chose. Ses phrases restent simple et compréhensible. Je n'ai personnellement pas adhéré mais je comprends qu'on puisse tomber sous le charme.


Personnage : Notre héroïne, Lena, est une adolescente comme les autres dans son monde. Elle est moyenne, voilà ça la décrit bien. Ni belle, ni intelligente, ni bête. Ça seule différence réside dans son passé familiale. Je n'ai pas trop accroché au personnage, je trouve qu'elle réagit excessivement, tout le temps. Ça peut se comprendre vu qu'elle a passé sa vie à étouffer ses sentiments mais j'ai trouvé ça lourd. En plus, j'ai eu l'impression qu'elle ne décidait presque rien par elle-même, elle ne prend pas beaucoup d'initiative.

Alex est agréable, le gentil garçon que toutes les filles voudraient. Il lui dit des mots charmeurs (« tu es belle ») qu'on veut toutes entendre, lui lit de la poésie... Mais au-delà, le personnage est un peu vide. On ne sait pas grand-chose de lui.

Et enfin, Hana, ma préférée ! La beauté blonde qui a du cran. J'ai beaucoup aimé la relation entre Lena et Hana : elle fait vraie, chacune fait des erreurs, s’engueule et doute.


En bref : Une lecture sympathique mais pas inoubliable. Je vous conseil de le lire, peut-être que vous rentrerez mieux dans l'histoire que moi.

Note : 12/20

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×