La meute du phénix, Tome 1 de Trey Coleman

Ecrit par Moka, le 9 novembre 2013.

meute-phenix.jpg

Détails sur le produit :

  • Broché: 573 pages
  • Editeur : Milady (27 septembre 2013)
  • Collection : Bit-Lit (serieux ?! je le qualifie plus de Harlequin nocturne )
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2811210636
  • ISBN-13: 978-2811210632
  • Prix:  8,20 €
  • Note : 11/20

Résumé de l'éditeur :

Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l'unir de force à Roscoe Weston un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser, Taryn refuse de se soumettre. C'est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s'unir temporairement - à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D'autant que leur attirance l'un pour l'autre semble hors de contrôle.

 Histoire : Si il a un point de l'histoire que j'ai aimé, c 'est bien toute l'histoire autour de l'imprégnation, de l’âme sœur et de la construction global des loups-garous. C'est bien fait et bien expliqué sans revisiter le mythe des loups-garous.

Dommage que l'histoire soit tissée de fils blancs : notre héroïne est née dans une meute horrible où personne ne l'aime (elle est latente) et change de meute et là, boom jackpot ! Presque tout le monde l'aime direct, même son statut de latente (Une garou qui ne peut pas se changer) ils s'en foutent royalement. Mouais... Je reste sceptique. Une fois passé les premiers chapitres, on rentre en frénésie de sexe où chaque problème est résolus par une partie de jambe en l'air (trop répétitive). Et ce, jusqu'à la fin du roman. Un bon point cependant : les joutes verbales entre notre héroïne et son entourage en particulier avec Greta (la grand mère de Trey) même si elles n'ont pas suffit à maintenir mon intérêt.

 

Personnages : Notre héroïne m'a plus dès le début et m'a prise au dépourvu. J'ai vu beaucoup de prétendues filles avec de la répartie mais là, je trouve que c'est particulièrement réussi ! Sinon, elle est standard, belle avec des courbe sexy, puissante et tout le tralala... Trey, le sexy man du livre est pareil : beau à tomber, puissant, chef de la meute et soi disant psychopathe sur les bords. Je ne l'ai pas trop sentis, il est brusque et au sang chaud mais de là a le traiter de psychopathe....

Les problèmes du couple sont standard : « est-ce qu'il m'aime ? », « Qu'est-ce que l'amooour » et, mon préféré « J'ai peur d'aimer donc je vais me comporter comme un connard ». Aucun, je dis bien, aucun, clichés de couple ne nous est épargné.

Les personnages secondaires sont sympa mais trop parfait, trop gentils, trop faux. Seul Dante (le bêta) m'a plus.

 

Style de l'auteur : Le seul reproche que je peux faire à son style, c'est la grossièreté de ses personnages. Je n'ai rien contre mais, là, l'auteur dépasse ma limite. Les insultes fussent beaucoup pendant les scènes sexuelles comme jeu mais, moi perso, ça me refroidit carrément. Les termes comme « sale chienne, tu vas voir comme je vais te mettre » et autres me laissent de marbre. Je saisi le trip autour de la chienne par rapport à la louve et tout mais, non, ça me gène, c'est trop fort comme insulte.

 

Univers : L'auteur a repris les bases du loup-garous. On a des meutes, des alliances, un haut conseil et tout ce que l'on a l'habitude de voir. J'aurai appréciée un peu plus d'originalité mais bon, ça passerai si tout le reste n'était pas si conventionnel.

 

En bref : J'ai fait une overdose de sexe avec ce roman (bon sang, je ne pensais pas vraiment écrire ça un jour XD). L'histoire est simpliste et attendue. Sans surprise et sans saveur. Seule la répartie de Taryn m'a enchantée. Pas assez pour maintenir mon intérêt. Je vais faire l'impasse sur le tome 2. 

 

Ma note : 10/20



Critique d'Acroz

Ecrit par Acroz, le 1 décembre 2013.


Etant donné que vous avez l’avis de Moka, je vais vous donner le mien différemment de d’habitude.

Pour commencer, contrairement à Moka, moi, j’ai bien aimé. Certes il y a des clichés, mais je suis tellement novice dans le domaine harlequin (où, selon Moka, les clichés foisonnent) que ça ne m’a pas vraiment gênée. Une autre chose qui foisonne, comme elle l’a dit, il y a du sexe tout le temps mais je n’ai remarqué qu’une seule fois et demie où il sert à résoudre leurs problèmes de couples.

J’ai bien aimé l’univers néanmoins simple, mais bien expliqué. Les personnages je les adores, bien que Trey soit définit comme étant un psychopathe (ce qui n’est absolument pas le cas) magnifique et Taryn qui est la plus « bandante » de toute les nanas, et donc en somme, ils sont de gros clichés, je vous le confirme. Mais on apprend à les connaître et je les ai appréciés tout de suite. Elle et sa répartie (qui parfois, enfin, juste quelques fois est un peu enfantine) qui est vraiment géniale. Trey qui sait être adooooraable, mais qui a un gros problème : il lui suffit de voir un genoux ou un bras de Taryn pour vouloir lui sauter dessus et avoir le pantalon qui gonfle (le pauvre…). La vieille bic qui « déteste » Taryn qu’on finit par apprécier. Et pleins d’autres personnages comme Dominic (un dragueur 24h/24)… et je vais passer, je vous laisse les découvrir par vous-même sinon je vais vous en gâcher le plaisir.

L’intrigue de l’histoire est bien, mais un peu bateau, et si on y réfléchit, très prévisible. Et cette fin qui remet en cause un certain principe de l’histoire qui faisait le charme du livre s’évapore soudain comme par enchantement était très moyen. La grossièreté entre les deux partenaires pendant les parties de jambes en l’air m’ont laissés de froid mais je trouve que ça colle assez bien avec ces personnages qui ne sont pas toujours dans la finesse et avec leur statut de loup. Mais, d’un autre côtés, tous les loups ne sont pas grossiers, loin de là. Juste pour dire que je peux comprendre et que ça va bien avec nos deux personnages.

Pour ce qui est de l’imprégnation et les questions de couples, j’aime bien l’idée. (C’est comme dans la saga de Twilight, les loups ont tous un loup qui leur est dédié. (Bien sûr, il habite dans le même pays, et encore mieux, souvent dans la même meute ! Donc, ce n’est pas trop compliqué de le trouver parmi le monde entier.)

En bref, j’ai bien aimé ce livre que j’ai pu certes lâcher, mais que j’aimais bien retrouver entre mes mains. L’histoire est banale mais je l’aime bien. (Après tout, on aime tous le film avatar bien que ce soit l’histoire de Pocahontas, sur une autre planète et avec des bonhommes bleus). Ce que je n’ai pas aimé, c’est que deux faits importants du livres qui sont censés être irréversibles sont enfaite réversibles. Chouette. Heureusement que l’auteur a à peu près fait en sorte que ça ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe.

Donc, bonne histoire, bons personnages bien que la description première soit cliché, bonne intrigue bien qu’elle soit prévisible. Je lui mettrais bien un 14,5/20 car même si je critique certains points, je veux et j’achèterais la suite car j’ai quand même beaucoup aimé et bien rigolé grace à l’humour de l’auteur !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site