Smoking et layette de Jane Graves

Ecrit par Moka, le 17 Mai 2013.

smoking-et-layette-1697102-250-400.jpg


Détails sur le livre

  • Poche: 408 pages
  • Editeur : MILADY (22 juin 2012)
  • Collection : Milady romance
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2811207708
  • ISBN-13: 978-2811207700
  • Prix : 8,20
  • Note : 10/20

Résumé de l'éditeur

Bernadette Hogan est un vrai garçon manqué. Garde du corps pour le compte de Jeremy Bridges, un millionnaire aux innombrables conquêtes, elle sait ce qu’elle veut, et surtout ce qu’elle ne veut pas. Jusqu’à une expérience torride avec Jeremy, dont Bernie sort furieuse, bouleversée… et enceinte. La jeune femme décide très vite qu’elle ne laissera pas passer cette chance d’être mère, mais elle n’est pas au bout de ses surprises. En effet, Jeremy semble décidé à assumer sa paternité. Cet individu, en apparence si superficiel, est-il capable de devenir le père dont Bernie rêve pour ses enfants ?

Histoire : L'historie est une histoire au départ non pas d'amour mais plutôt de colère, indifférence et un peu de haine entre nos deux personnages principaux. J'ai été attirée par la situation : la garde du corps et le multimilliardaire coureur de jupons qui ne voit pas la beauté de sa garde. Peu à peu la situation s'inverse et on tombe dans une histoire qui devient plus classique, malheureusement. L'histoire en particulier vers le 3eme quart est trop tirée, les problèmes du couple et leurs quiproquos se répètent et deviennent un peu lourdaud. On aurait pu aisément enlevé 80 page sur les 280.


Style littéraire : le style littéraire est agréable sans être exceptionnel. Rien qui ne sort de l’ordinaire. La narration est basique mais l'action est bien retranscrite. Un bon plus, les scènes hots sont très bien écrites.


Personnages : J'ai beaucoup aimé la présentation première des personnages. On avait un dragueur désabusé et une espèce d'amazone. Je me disais géniaaaale ! Puis patatras, notre charmante Bernadette (Outch, désolée mais c'est assez hideux) alias Bernie, perd toute sa force dès le chapitre 8/page 70, quand elle apprend sa grossesse. Envolée, la belle femme piquante avec du caractère et bonjour une femme molle, sentimentale (dans le mauvais sens du terme) et attend tout de son compagnon... Jeremy, notre riche préféré, est mieux brossé avec un bon passé qui explique bien son caractère.
Les personnages secondaires sont présent sans inondés l'histoire. Juste la mère de l'héroïne qui m'a gonflée avec son Dieu (dès qu'elle ouvrait la bouche c'était pour le caser). Un bon plus pour Max, le co-équipier de Bernie.

 

En bref : J'ai beaucoup aimé les 50 premières pages, l'histoire allait vite, était emballante puis l'intrigue est retombée comme un soufflé dans une histoire d'amour classique, attendue et terne. La fin est attendue (comme dans la plupart des Harlequins ceci dit.)


Ma note : 10/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site