En plein cœur, Tome 3 : Âme Soeurs de Anne Rossi

Ecrit par Moka, le 16 Mai 2014.

En plein coeur t3

Détails sur l'ebook:

  • Format : ebook
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 93 pages
  • Editeur : HQN (12 mai 2014)
  • ASIN: B00JWK5B6W
  • Prix: 2,99€
  • Ma note: 8/20

Résumé de l'éditeur:

Et vous, que feriez-vous si vous vous retrouviez dans le corps d’un homme ?

M’enfuir. Partir loin, et laisser derrière moi l’Oratoire et son satané règlement. Depuis que Thierry et moi sommes arrivés sur cette île isolée pour suivre un entraînement intensif, rien ne va plus. Car les chasseurs et les egregors sont censés garder leurs distances, règle que nous respectons d’autant plus que l’Oratoire ne doit pas découvrir notre relation, rapport à leur étroitesse d’esprit. Et quand l’un des egregors est découvert mort, l’ancien monastère prend définitivement des allures de prison. Le meurtrier est là, parmi nous, et cherche à faire accuser Thierry. Mais il a choisi la mauvaise personne, et le mauvais moment : rien ne me rend plus acharné que d’être tenu éloigné de mon amant…

Ce tome-ci ressemble beaucoup au Tome 2. Attention spoil du tome 2 présent dans ma critique.

 

On reprend l'histoire après les événements du tome 2 : Johan est envoyé sur l’île spéciale pour entraîner les Egregors. C'est une île tranquille petite et assez fermée. Johan est séparé de son amant, Thierry, parce que les relations entre étudiants sont interdites. Johan passe un mois à s’entraîner et ronger son frein quand un meurtre est commis dans la structure d’accueil de l’île.

 

La première chose que je n'ai pas aimé, c'est l'ambiance générale du livre. Johan est en permanence à bout de nerf, claustrophobe dans son île-prison. En plus, les soupçons de meurtre se portent sur lui et sur Thierry. Les supérieurs Egregors qui enquêtent sont bêtes comme leurs pieds. Ils réfléchissent deux minutes et décident du coupable sans même prendre la peine d’enquêter. Enfin c'est ce qui ressort plus ou moins de la lecture. On s'amuse donc beaucoup dans le livre ! (c'est de l'ironie, hein)

 

Quand on y pense un peu, il y a certains points qui n'ont pas trop de sens. Par exemple, l’île est ultra surveillée, les élèves ne sont pas beaucoup libre d'aller et venir mais ces élèves Egregors ne sont pas censé être instable mentalement et tout ? Et, l'organisation trouve ça intelligent de les cloîtrés plusieurs années dans un petit espace clos et surveillé ? Je comprends qu'on veuille leur apprendre la pratique loin de tout mais quel intérêt de les oppressés comme ça, ils sont majeurs zut!

Bref, autre élément bizarre, je n'ai pas compris pourquoi les enquêteurs n’avaient pas effectué un contrôle sur Johan pour savoir s’il avait été hypnotisé comme il le pensait. Très malin, les gars. Ils ont une théorie et ils ne la vérifient même pas...

Comme ce sont des zéros absolus, c'est à Johan et compagnie de résoudre l’enquête. J'ai trouvé ça abusé.

La conclusion est facile. Un peu trop tout est bien qui finit bien.

 

Niveau personnage : déception là aussi. Johan ne cesse donc d’être en colère (et pour cause, devant de tels crétins) ou affamé sexuellement (il fait ceinture, le pauvre). J'aurai aimé plus de sentiment, de présence de la part de Thierry qui se trouve réduit à jouer le casse-croûte (sexuel) sur patte. La romance était donc assez pauvre. Il faut bien se rendre compte que dans ce livre, on est dans la tête de Johan. J'ai très bien ressenti ce qu'il a ressenti (bon point pour l'auteur). Donc, si Johan passe tout le livre mécontent, frustré, en colère... ses émotions deviennent en partie les miennes aussi, ce qui n'arrange en rien ma lecture.

Les personnages secondaires sont vite brossés et apparaissent tous comme peu sympathique. Johan ne les aime pas et nous non plus.

 

L'univers aussi est en-deçà des tomes précédents qui créaient quelque chose de nouveau. Ici, rien. On reprend les mêmes éléments que les deux tomes précédent : les flammes bleues, l'anima, la fusion d'anima... La nouvelle notion, celle de l’hypnose n'est pas expliquée. L'auteur nous bassine avec en disant que Johan lit des tas de livre dessus mais au final, on ne sait rien. Comment ça marche, comment l'éviter... ? Rien.

 

En bref : un tome très en-dessous des précédents. Je me suis ennuyée, même pas satisfaite de savoir ce que devienne les personnages. Mou et lourd, je suis contente que le roman ne dure que 90 pages. Pour conclure, Johan n'aime pas être là-bas, ne rêve que de fuir et, moi aussi.

 

Ma note : 8/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×