Eliza's Home: A Cypress Hollow Novella (Cypress Hollow Yarn)

Ecrit par Moka, le 20 octobre 2014.

Eliza home

Détails sur l'ebook:

  • Taille du roman: 113 pages
  • Editeur: HGA Publishing (July 29, 2014)
  • Langue: Anglais
  • ASIN: B00H0JK7H0
  • Prix: 5,51€
  • Note: 14/20

Résumé de l'éditeur:

Home isn’t always a place…

It's 1945, the war is over, the GIs are returning , and Eliza is on the run. At least, she would be if her truck hadn't broken down in the middle of nowhere and her money hadn't, quite literally, flown out the window. So when Joshua Carpenter, a cowboy with the most brilliant blue eyes she has ever seen, stops to offer her help, Eliza can't afford to say no… Joshua, it seems, is single-handedly building a home for himself on farmland just outside the town of Cypress Hollow. And as Eliza is about to discover, sometimes running away is the only way to come home...

Si vous ne l'aviez pas compris en voyant le résumé, cette critique porte sur un livre lu en anglais et actuellement disponible uniquement en cette langue.

Le roman est assez court (une centaine de page) et parfaitement compréhensible. Les phrases sont simple même si le recours à un dico m'a été nécessaire pour certains adjectifs. Apprendre en s'amusant, tout ça tout ça...

 

Je rappel que l'histoire se passe après la seconde guerre mondiale. Bref, l'histoire commence par Eliza qui change de vie, décide de tout plaquer et part sur la route. Elle a le malheur de prendre de l'essence pas cher dans une petite station dans un coin paumé. Erreur fatale puisque celle-ci est coupée et rend sa voiture inutilisable après plusieurs kilomètre. C'est en jurant contre la terre et le ciel au sujet de son malheur qu'Eliza attire Joshua, un fermier sexy qui péchait pas loin.

Évidemment, le gentil apollon décide d'aider la jeune femme à remorquer sa voiture. Joshua l’emmène donc dans la grange qu'il habite pendant qu'il construit lui-même sa future maison. Joshua offre alors à Eliza de l'aider moyennant rémunération.

 

C'est là, le début de leur histoire. On découvre petit à petit le passé de nos deux héros.

J'ai beaucoup aimé la simplicité de l'histoire. C'est un récit que chaque femme (ou homme) aimerai vivre. Une belle rencontre, un hasard de la vie, qui finit bien.

La romance est vraiment mignonne, douce et choux. L'auteur prend son temps, fait évoluer les choses petit à petit. C'est vraiment un roman « cocon », une jolie histoire faite pour redonner de l'espoir, passer un bon moment sans prise de tête.

 

Les personnages sont plutôt sympathique même si l’héroïne m'a un peu soûlée dans son genre femme parfaite. Évidemment, vu que c'est une nouvelle les personnages ne peuvent être aussi développé que lors d'un roman. Un passage m'a fait sortir les yeux de la tête : Eliza au début du roman perd par la fenêtre de sa voiture son enveloppe de cash (1 ans d'économie). Elle roule plusieurs kilomètres avant de s'en apercevoir. Sa réaction ? Elle le déplore mais ne fait rien pour aller la chercher. Aberrant.

Joshua quant à lui est un homme presque parfait ; gentil, touchant, doux mais déterminé.

 

En bref : une petite romance agréable qui se lit sans trop de peine. Un moment de détente agréable qui fait passer le temps.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×