Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier

Ecrit par Moka, le 24 mars 2015.

Demain jarrete

Détails sur le livre:

  • Broché: 404 pages
  • Editeur : Pocket
  • Date de parution: 4 avril 2013
  • Collection : Pocket
  • ISBN-10: 2266233041
  • ISBN-13: 978-2266233040
  • Prix: 7,70€
  • Ma note: 18/20

Résumé de l'éditeur:

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier... Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

« Les femmes sont folles et les hommes stupides ». Oui, ça résume bien l'ambiance du livre ! Je vous dis tout de suite j'ai adoré. Le livre est une comédie romantique un peu barré mais rempli d'humanité. L'histoire commence directe pour vous mettre dans le ton. On retrouve notre héroïne, Julie, a une fête de divorce où les invités se lâchent et exposent sans complexe leurs derniers échecs. Julie est un cas à elle toute seule. Une grande partie du roman repose donc son récit. On se retrouve donc avec Julie fraîchement séparée d'un looser et travaillant dans une banque, un métier qu'elle n'aime pas du tout. Mais, ce qui va égaillé son quotidien est l'emménagement d'un nouveau voisin dans son immeuble. Un certain Patatras, un nom plus qu'intriguant. Lui permettant de se changer les idées et de ne pas broyer du noir dans un premier temps, Julie va presque tout essayer pour approcher ce nouvel arrivant et apprendre à le connaître. Que dire de plus sans vous spoiler ? L'intrigue du livre est celle du déroulement de la vie de Julie qui se trouve chamboulé par Ric, le nouveau voisin, et tous ce qui en découle.

L'auteur arrive à mêler pas mal de thèmes intéressants à son livre : les relations humaines, les carrefours de la vie, nos choix, la perte, l'amitié, l'amour, la famille... bref, pas mal de valeurs qui sont présentés de façon subtile et pas niaise pour un sou. Le côté humoristique est aussi à souligner. Le livre est une vraie bouffée de légèreté. Je me suis retrouvée plusieurs fois à rire aux éclats ce qui est extrêmement rare ! Julie a un don pour se mettre dans de ces situations ! Son entourage n'est pas en reste non plus.

Certes, on peut dire que le roman n'est pas très surprenant moralement parlant. Les méchants sont punis, les gentils sont heureux. Mais parfois, c'est tout ce dont on a besoin de croire même pour une petite période de la vie.

 

Les personnages sont clairement le point fort du livre et c'est, bien-sûr, fait exprès. Julie est une sorte de Bridget Jones un peu frappadingue. Je dois dire que je l'adore. Elle est terriblement humaine et féminine. Elle pense comme une vraie femme, fait les mêmes trucs stupides que nous faisons toutes sans jamais l'avouer à haute voix. Elle est drôle, touchante et entière. Elle est le type de personne qui fonce, donne tout ou rien.

De l'autre côté, nous avons Ric, un bel apollon, peut-être trop parfait ? J'aurai aimé voir quelques côtés plus frappés de sa personnalité. Il est toujours trouble. Trop parfait pour Julie ? Toute cette gentillesse et cette apparente bonté est-elle feinte ? Que cache-t-il ? Bref, Ric est intriguant et l'obsession de Julie à son égard appuie encore plus ce côté-là.

Les personnages secondaires sont vraiment riches et farfelus. Chacun est plus profond que ce que l'on peut penser au prime abord. Les australiens, ses amies du club de célibataires, Xavier, la boulangère, les employés de la banque... bref, du beau monde. La corde sensible est aussi jouée par l'auteur avec la relation entre Alice et Julie. Je l'ai trouvé plus que touchante et très humaine.

 

En bref : une romance vraiment sympa, drôle, légère qui vous fait du bien au moral. Que demander de plus ? Je ne peux que remercier l'auteur (masculin ! Je n'aurai jamais dit) pour ce moment passé et ce roman qui remplit toutes ses promesses.

 

Ma note; 18/20

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×