Magie noire, Tome1: Charme malicieux de Anya Bast

Ecrit par Moka, le décembre 2013

Détails sur le Livre :

  • Broché: 472 pages
  • Editeur : AdA (18 septembre 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2897331402
  • ISBN-13: 978-2897331405
  • Prix: 9,75€
  • Note: 13/20

Résumé de l'éditeur :

Quand vous êtes à demi incube, votre réputation vous précède… Tous les yeux sont tournés vers Gabriel Mac Braire au jour de sa première apparition à la Cour Seelie, y compris ceux d’Aislinn Finvarra. Malgré la profonde amertume que lui a laissée sa dernière déception amoureuse, Aislinn ne peut réprimer sa curiosité envers l’homme à demi-incube, reconnu pour posséder une magie noire dont la nature est à la fois sexuelle et mortelle. Les rumeurs abondent au sujet des femmes qui sont devenues esclaves de ses charmes irrésistibles.
Charme malicieux Tome 1, Magie noire

L'histoire est prenante, le mystère qui plane autour d'Aislinn, du dirigent de la Tour Noire, du monde fae en général et bien sur de l'évolution de la relation Aislinn et Gabriel est efficace. La réponse à ses mystères n'est pas simple et évidente des les premières pages (ouais!). Le livre se découpe en deux temps distincts : la phase séduction et une autre phase (spoil : contre le roi des ténèbres). Cependant, l'histoire s’essouffle rapidement et on rencontre des temps morts au alentours des 100 et +. Mise à part ça, l'histoire tourne autour du couple Aislinn/Gabriel et de leurs lutte commune. On s'attache à eux et on se plaît à essayer de découvrir le fin de mot de l'histoire. On les encourage évidement.

Les scènes érotiques sont bien faites : sensuelles, bien écrite, douces... en même temps je sors de la meute du phénix ! L'auteur nous fait languir comme beaucoup dans les romans d'amour en repoussant le plus possible la nuit d'amour de nos amoureux préférés. C'est courant mais toujours aussi frustrant. Le seul reproche que je peux faire, c'est que les scènes (exceptées les dernières) en questions sont toujours à « sens unique » : Gabriel fait tout pour le plaisir d'Aislinn. Oui, le gars qui se dévoue qu'au plaisir de la femme, c'est bien mais, perso, j'aime mieux lorsque le plaisir est clairement partagé et que les deux amants participent pareils. J'ai trouvée Aislinn un peu trop en mode étoile de mer.

 

Personnages : Je suis surprise par Aislinn qui est plutôt maline. D'habitude l'auteur nous dit que son personnage est intelligent mais ici, on le constate. Elle se méfie comme pas possible de Gabriel et le pire c'est qu'elle a raison ! Du coup, c'est très agréable de voir l'héroïne doutée de Gabriel ça la rend intelligente et surtout vraie.

Gabriel est évidement sexy comme pas possible ; il a une excuse, il est demi-incube demi-fae ! Maaaah, j'adore ces démons là alors Gabriel part avec un grand avantage. Malgré sa nature, l'auteur nous épargne (Merci!) les « chutes littérales de femmes à ses pieds ». Il attire les regards mais ça s’arrête là, si il le veut. Dès le début, l'auteur nous montre un coté très humain (ah ah) chez Gabriel, son passé ; on aperçoit son « âme « et n'insiste pas lourdement sur son coté incube. Ça le rend super attachant et même si son but n’est pas très noble, on ne peut pas s’empêcher de l'encourager.

Pour en revenir à Aislinn la seule chose qui m'a fait soupirer, c'est le fait que la donzelle à passé je ne sais combien d'année dans sa Tour sachant qu'elle n'étais pas normale parmi des gens qui l'ennuie sans jamais se remettre en question. Pas même une rébellion secrète, non rien, elle attendait juste que le temps passe...

Les personnages secondaires sont peu développés notamment la bande : j'ai du mal à me rappeler de qui est qui et encore moins à quoi ils ressemblent. C'est dommage, j'avoue qu'ils me plaisent beaucoup.

 

Univers : On est un peu perdu dès le début. Les seelie, unseelie et phealin ? Moi j’étais en mode « de quoi?! » après explications ce sont les faes pour les deux premiers et les phaelins sont des druides détestant les faes. Ils ont collaborés avec les humains pour les enfermer dans un territoire isolé mais sur Terre (si j'ai bien compris). L'auteur a mis un point d'honneur à rendre son background assez riche et pas juste une excuse bidon pour avoir un fond.

 

Style de l'auteur : Il est très agréable, certains dialogues lors de la « phase séduction » sont vraiment intéressant pour le lecteur, on savoure chaque mots prononcés par les personnages car on connaît les secrets des personnages et donc on comprend des sous-entendus que parfois les personnages ne capte pas encore. Cependant, je pu constater que certaines tournures de phrases sont mal faite. Je ne sais pas où rejeter la faute (sur l'auteur, l'éditeur, le traducteur, l'editeur français?).

 

En bref : Le roman est bien dosé, de la romance mais pas que, du mystère, du background, du fond fantastique. Une belle surprise malgré quelques longueurs. Pas de coup de cœur mais il se lit bien. J'ai bien envie de lire la suite qui je pense portera sur un autre couple (un de la bande? je n'ai pas lu le résumé du tome 2).

 

Note : 13/20

 

Edit: je viens de voir que le tome 2 est à 24€ *s'étrangle* bon bah, je vais passer, hein...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×